Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit blog, pour une petite créatrice

Le tour du jeu en 80/8 articles - Saint Seiya : Deckbuilding

Numéro de Mars : Fais bruler ton cosmos !

Bonjour chèr.e lecteurice et bienvenue dans cette nouvelle chronique sponsorisé cette fois par la fondation Kido ! (Je ne devrais pas m’enfermer dans une voiture pendant six heures cette fois si…) Et aujourd’hui nous sommes en Grèce au milieu du Sanctuaire pour construire la meilleure des équipes de Chevalier d’Athéna !

« Saint Seiya : Deckbuilding » : Qu’est ce à dire que ceci ?

Saint Seiya : Deckbuilding est un jeu de Deck Building (Wow on ne l’aurez pas venue venir !) et donc de stratégie créé par Maxime Babad (Responsable surtout de ce jeux) et Nicolas Badoux (qui à fait d’autre jeu en rapport avec les animes telle que le jeu de société Naruto Shippuden, Terraformars et One Punch Man (tous plus basé sur leur adaptation que sur leur version original.)). Reprenant les dessins de l’adaptation produit par Toei Animation dans les années 80 qui coédite le jeu avec Yoka. Le but du jeu est de récupéré un maximum de point de victoire avant que ne s’éteigne la dernière flamme de l’horloge… Mais nous sommes dans des heures de japanimation.

Les règles du jeu
 

Chaque joueureuse va donc choisir son chevalier préféré parmi le quintette de la série et récupéré son deck de 9 héros, 5 chevaliers de bronze et 1 armure. Une fois son deck constituer et mélanger, chaque joueureuse piochera une première mains de 5 cartes et cellui désigné.e comme premier.e joueureuse retourne son marqueur Héros pour en indiquer son tour.

(Bon là l’exemple est sûr Seiya mais tout le monde c’est que seul Shun est valide)

Face à ellui elle y posera également son deck laissant place à côté à sa défausse, ses cartes détruite, ses armure en jeu et personnages blessées.

(Après là c’est une personne douée pour avoir autant de carte et une seule détruite… Ou elle a triché.)

Ensuite nous déployons le terrain sur laquelle nous allons déposer la réserve de cartes à l’opposé de la défausse ainsi que les 6 premières cartes de cette réserves sur les 6 emplacements disponibles. A côté du terrain nous disposerons la réserves de Marqueurs Blessure et l’Horloge sur laquelle nous y déposerons les 12 flammes bleues aimantées.

(Il nous reste encore 12 heures pour venger Saori !)

Mais nous voyons donc à force qu’il y a deux style de cartes à analyser… Les personnages et les armures. Nous commencerons par les personnages. Sur ces cartes nous pouvons commencer par voir deux caractéristiques  en haut de la carte, une sur fond rouge qui est le cout d’acquisition en Force, et une sur fond bleu qui est le cout d’acquisition en Cosmos. La puissance de chacune de ses cartes en Force et Cosmos se trouve en bas de la cartes. Sur la carte se trouve également le nom du personnage et en dessous d’elle sa classe. Enfin se trouve en bas de la carte un texte sur laquelle on peut lire l’action nécessaire à l’application de son effet se trouvant juste après. Des deux autres côtés nous pouvons également voir un numéro représentant le nombre de point de victoire et de l’autre côté, sur certaines cartes une Flamme de l’horloge dont l’effet sera expliquer plus tard. Évidemment toute les cartes n’ont pas l’intégralité de toute ces informations et certains ont un cœurs vert avec leur puissances de force ou de cosmos représentant leur valeurs de soin.

(Il est surtout bel et bien un homme)

Ont trouve ensuite les cartes armures sur laquelle on y trouve comme sur celui du personnage le nom et la classe ainsi que le cout d’acquisition en Cosmos en haut de la carte. En bas se trouve sa puissance en cosmos, son numéro de point de victoire et son action à réalisé pour activer son effet qui est décrit juste après. Chacune de ses cartes armure comme personnages ont 5 rangs définie par leur couleurs… Vert pour très Commun, Bronze pour commun, Argent pour peu commun, Or pour rare et enfin bleu pour Très Rare.

(Un bel allié que ce bélier !)

Et maintenant que nous avons parler de la description générale des cartes et de la mise en place il est enfin temps de parler de comment se déroule le jeu ! Cette dernière se déroule en deux phases. Durant la première phase, lea joueureuse actifs va réaliser ses actions dans un choix de 5 actions :

  1. Jouer des Personnages : Principalement pour cumuler suffisamment de force ou de cosmos pour acquérir des cartes du terrain. Iel pourra joué autant de carte qu’elle souhaite et les placera face visible devant elle.
  2. Jouer des Armures : On ne peux par contre jouer qu’une seule Armure à la fois. Jouer une nouvelle armure fera donc défausser celle précédemment jouer et présente dans la zone personnelle de lea joueureuse. Comparé à une carte Personnages qui est défausser après utilisations, une armure peut rester indéfiniment sur le terrain et permet donc soit de gagner en point de cosmos, soit d’activée leur effet.
  3. Acquérir des cartes du terrain par la Force ou le Cosmos : C’est la partie la plus intéressante car principale du jeu. Il y a deux méthodes de gagner de nouvelle cartes, La force ou le Cosmos. Pour récupéré la cartes voulue il faudra que toute la puissance de toutes les cartes jouées pour cette cartes réussisses à égaler le cout de la carte soit en force soit en cosmos. Si elles est acquises par la force, elle est directement défaussé, si elle est acquises par le Cosmos, elle rejoins la main de lea joueaureuse et peut donc être jouer juste après. Toutes les cartes personnages qui ont été jouer pour récupérer la carte sont par contre défausser. Dernier chose importante à savoir dans la récupérations de cartes, c’est que le 6éme emplacement offre une réduction de 1 en force et cosmos pour l’obtention de la carte.
  4. Activer les effets des cartes jouées : Il y a deux type d’effet, ceux sur fond sombre qui se déclenche à leur arriver sur le terrain ou leur achat par une joueureuse, et ceux sur fond claire qui s’active à la volonté de lea joueureuse soit par la mise en jeu soit par son activation (défausser, blesser ou détruire soit sortie du jeu). Chacun de ses effets son évidemment effective qu’a une seule reprise.
  5. Soigner des Personnages blessés : Comme dit précédemment des personnages peuvent être blessés. Dans ce cas-là, la carte recevra un ou plusieurs marqueurs de blessure  et sera donc bloqué dans la zone personnelle du joueureuse sans qu’il ne puissent plus l’utiliser. Pour régler ce soucis, certaines cartes possède la valeur soins (représenter par un petit cœur vert). Cette dernière fonctionne comme les valeurs cosmos et force, lea joueureuse doit jouer la cartes possédant la valeur de soin nécessaire et défausser par la suite la carte utilisé et celle soignée.

(Je me déchaine, nébulaire !)

Une fois toute ces actions faites, c’est l’heure de la seconde phase de jeu. Durant cette phase lea joueureuses peut défausser les cartes qu’elle ne veut pas pour le prochain tour de jeu avant de la compléter pour avoir 5 cartes en main. Si la pioche est vide nous mélangeons la défausse et elle devient pioche. Ensuite nous allons enlever la cartes du 6éme emplacement (celle solder) si elle n’a pas été acheter et la mettre dans la défausse du terrain avant de décaler toute les cartes vers le 6éme emplacement et de rajouter des cartes de la réserve dans les emplacements libres après ce décalage (c’est à ce moment qu’on active les effet d’arriver de terrain.) Et enfin c’est le tour de lea joueureuses à sa gauche.

(Personne n’est digne de l’armure du cancer)

A chaque fois qu’une carte avec une flamme bleu est retirer du terrain ou acquise par un.e joueur.euse, nous enlevons une flamme sur l’horloge (certain effet enlève également une flamme). Une fois toute les flammes éteintes (enlever) la partie se termine. Nous laissons les dernier.e.s joueureuses qui n’ont pas encore jouer leur tour le jouer puis nous partons à la recherche de lea vainqueureuse !

(Et là on n’est pas sur Namek c’est des vrais minutes !)

Pour cela chaque joueureuses récupérer toute les cartes de sa pioche, sa défausse, sa mains et ses cartes dans sa zone de jeu avant d’additioner l’ensemble des point de victoires. Cellui qui à le plus de point de victoire gagne la partie !

Conclusion

Derrière ses airs de produit dérivée comme un autre, « Saint Seiya : Deckbuilding » est en réalité un jeu de deckbuilding des plus plaisant avec un vrai amour pour la série animé Saint Seiya par sa magnifique DA fidèle dans la forme et l’esprit au meilleure de la série et de grande qualité. Et pour tout.e celleux qui ne serait pas rassasié par cette adaptation de la série centré sur l’arc du sanctuaire (avec nombreuse référence à des personnages d’arc précédent) deux extensions sont déjà sortie centré sur l’arc Asgard et Poséidon. Et l’extension sur Hadès est déjà prévue ! Alors vous aurez bien de quoi vous occuper pour créer la meilleure équipe de chevalier !

(Bah voilà je ne devrais avoir aucun problème cette fois ci ! Oh une jolie bague !)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article