Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit blog, pour une petite créatrice

Le tour du jeu en 80/8 articles - Dixit & Pandémie

Numéro de Décembre : Double Article de fin d’année

Bonjour chèr.e lecteurice et bienvenue dans cette troisième chronique ! Et oui pour cette fin d’année je vais vous parler non pas d'un, mais de deux jeux ! (Ne suis-je pas la plus sympa des rédactrices ?) C'est partie pour "Dixit" et "Pandémie" !

"Dixit", la seul limite est l'imagination

Et pour commencer nous allons parler d’art et d’imagination en cette période où des centaines de sortit de grosse œuvre sorte.

"Dixit" : Qu'est-ce à dire que ceci ?

Dixit est un jeu d'assimilation abstraite sortit en décembre 2008 (donc un joyeux 13éme anniversaire) et édité par la société Libellud connu notamment pour le très bon jeu "Looney Quest". Dixit a été créé par Jean-Louis Roubira (connu pour Dixit principalement) et a été illustré (vous verrez que c'est important) par Marie Cardouat. Ce jeu à actuellement 9 extensions dont Odyssey une version pour 12 joueureuses.

Les règles du jeu

Les règles de Dixit sont simple, chaque joueureuse a une main de 6 cartes sur laquelle on retrouve un dessin fort imaginatif. A chaque tour un.e joueureuse (chacun son tour dans le sens des aiguilles d'une montre) va choisir une de ces cartes et donner un indice sur cette carte. Une phrase, un mot, une chanson, un roman... Tou.te.s les autres joueureuses vont ensuite choisir une de leur carte qui leur semble en lien avec l'indice et le donner à lea premièr.e joueureuse. Cette dernière va révéler les cartes et chacun.e votera pour ce qui lui semble être la carte de la joueureuse à l'indice. Si les joueureuses trouve la bonne carte iels gagne 3 points, et si un.e autre joueureuse vote pour sa carte iel gagne un autre point. Quant à lea joueureuse à l'indice, iel gagnera 2 point si une partie des joueureuses trouvent et 0 si aucun.e ou tou.te.s les joueureuses trouvent sa carte. Il faudra donc donner un indice ni trop difficile ni trop facile et bien connaitre les personnes autour de la table... Lea premier.e à atteindre un nombre de point fixer au début de la partie a gagnée (de base c’est tout le plateau mais on peut se donner une autre limite).

(Et puis les pions sont des lapins ! C'est trop mignon !)

 

"Pandémie", la fièvre du jeu

Dans ce premier mois d'hiver où les maladies deviennent plus forte et nombreuse et où le COVID semble ne pas vouloir nous lâcher, j'ai décidé de changer d'air en vous emmenant dans une apocalypse pandémique ! Je crois que ma logique laisse à désirer... Bref c'est partit pour "Pandémie" !

« Pandémie» : Qu'est-ce à dire que ceci ?

Pandémie est un jeu de coopération et de plateau sortit en 2008 (on les enchaîne), crée par Matt Leacock, édité par Filosofia et distribué par Asmodee. Ce jeu connais actuellement 3 extensions et 7 versions différentes mais nous allons plutôt nous pencher sur la réédition de 2013 qui est là plus trouvable dans le marché. Sauf là où je suis où on trouve plus que des malades.... Quel idée de voyager dans les jeux aussi...

Les règles du jeu

Dans Pandémie chaque joueureuse incarne un.e membre choisit au hasard d'une équipe de prévention médicale, ce qui lui apportera des certaines compétences lors de la partie. Ces dernier.e.s commenceront donc leur partie sur leur première base à Atlanta avec un certain nombre de carte joueureuses en main qui ne peut dépasser 7 et qui se divise en deux sorte de carte, les cartes villes qui indique le nom d'une ville et la couleur de la maladie associé et les cartes événements qui permet de faire des actions spéciales à n'importe quel moments. La dernière chose importante à savoir dans l'installation, c'est que l'on va tirer 9 cartes d'une autre pioches dite "Propagation" qui auront les même caractéristique que les cartes villes, sur laquelle nous allons poser des petits cube de couleurs symbole de la maladie (3 cubes pour le premiers tier, puis on décrémente de 1 à chaque tier).

Une fois le plateau installé, on peut donc commencer la partie ! Un tour de jeu ce compose en trois phase. La première étant la partie de choix de lea joueureuse. Ce.tte dernier.e a le droit à quatre actions, dans un choix varié et compliqué de possibilité :

  • Soigner un cube de maladie (si vous avez trouvé le remède et que vous soigner le dernier cube de cette maladie sur le plateau, la maladie n'apparait plus car éradiquée)
  • Se déplacer entre deux villes reliées
  • Se déplacer par téléportation (enfin "vol") en défaussant soit la carte de la ville ou vous voulez allez, soit la carte de la ville ou vous êtes.
  • Utiliser une Navette pour aller d'une base à une autre
  • Construire une station de recherche en défaussant la carte de la ville ou vous êtes (la station est évidement à l'endroit où vous vous situez)
  • Donner ou prendre la carte de la ville ou vous vous trouvez à un.e autre joueureuse qui se trouve dans cette même ville.
  • Découvrir un remède, pour cela il faut se trouver sur une ville avec une base et défausser 5 cartes villes de la même couleur. Les joueureuses ont gagné lorsque les 4 remèdes sont créés.

Après avoir fait ses quatre actions, lea joueureuse va se retrouver à piocher deux cartes de la pioche joueureuses. Si cela semble bien il y a tout de même deux grand problème à cela. Premièrement si il reste moins de 2 cartes dans la pioches lorsque c'est à vous de piocher, vous avez perdu la partie. Il faudra donc être rapide face à ce chrono déguisé.... De plus dans ce paquet se trouve des cartes pièges qui va vous pourrir la vie. Les cartes « Epidémie ».

(Je fais encore des cauchemars de cette carte...)

Les cartes « Epidémie » ont trois effets. La première est rajouté trois cube sur la dernière ville du paquet, ce qui est pas sympa. La seconde est de reprendre toutes les cartes de la défausse de propagation, de les mélanger et de les remettre sur le dessus de la pioche, et ça c'est vraiment pas sympa. Et enfin cela déplace de 1 cran le jeton de propagation, ce qui est sympa. Ah bah non c’est pas sympa non plus et cela joue sur la dernière phase du tour...

La propagation. Après donc avoir fait ses 4 actions et piocher ses 2 cartes. Lea joueureuse va donc piocher des cartes de propagation au niveau du curseur. Si le curseur est à 2 iel en piochera 2, si le curseur est à 3 iel en piochera 3... Sur chacune des villes piocher nous allons donc rajouter un cube de maladie ce qui cause la deuxième et troisième possibilité de perdre du jeu. Effectivement si il y a pénurie de cube lorsqu'il faut en ajouter sur le plateau les joueureuses ont perdue. Et si on doit avoir plus de 3 cube de même couleur sur une ville il y a éclosions.

Les éclosions sont les pires choses du jeu. Une ville ne peut pas avoir trois cube de la même couleur, donc quand on doit en rajouter un quatrième on ne fait pas cela. A la place on rajoute une pion de celle maladie sur toute les villes reliée à la ville qui a reçue l'éclosions (quitte à en provoquer d'autre) et nous incrémentons de 1 le jetons Eclosions. Si ce dernier atteint la dernière case 8.    Nos joueureuses/médecins ne peuvent plus rien faire et iels perdent la partie...

Conclusions

Les deux jeux qui vous ont été présenté nécessite une bonne alchimie entre les joueureuses et sont tous les deux fort amusant dans leur genre. Dixit est un jeu qui stimule l'imagination et qui vous apprend à devenir malin.e en cherchant à bien connaitre les autres mais au règles simple. "Pandémie" lui est un pure jeu de coopération au règles complexe et avec des forces chances de perdre, les joueureuses devant gérer le temps qui leur reste avec la pioche joueureuse ainsi que les stock de cube de maladie et d'éclosions pour mener à bien leur mission, mais permet de développer un vrai esprit d'équipe et nous fait bien ressentir les enjeux du jeu ainsi qu'une joie intense lorsque l'on gagne contre ces maudites maladies... (Mais après si vous avez une chance indécente, la partie est ennuyante car trop facile, mais normalement c’est extrêmement rare).

En parlant de maudite maladie je commence à avoir mal à la tête donc je pense qu'avant d'attraper une horrible maladie je vais vous quitter ! Merci de m'avoir lu et à bientôt pour une prochaine chronique !

(Un endroit sûr Alice... La prochaine fois un endroit sûr...)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article