Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit blog, pour une petite créatrice

Le tour du jeu en 80/8 articles - Les soirées enquêtes

Numéro de Novembre : Car le coupable c'est vous !

Bonjour chers lectreurices et bienvenue dans cette troisième chronique sur le jeu de société ! Et aujourd'hui on va parler, non d'un jeu de société mais d'un style de jeu. Et oui, ce n'est que la troisième chronique et je ne respecte même plus mon concept mais ne vous inquiétez pas ce sera sympa quand même... Donc aujourd'hui parlons des soirées enquêtes !

« Les soirées enquêtes» : Qu'est-ce à dire que ceci ?

Les soirées enquêtes sont une sorte de murder party (plus précisément c'est une collection spéciale de murder party). Ces soirées enquêtes sont apparues à la fin des années 1990 éditées par la société SPSR (Sans Peur et Sans Reproches) et publiées en grand nombre permettant de faire découvrir le jeu de rôle grandeur nature à un très large public. Ces soirées ressemblent aux murder parties, soirées apparues dans l'aristocratie anglaise des années 30, probablement inspirées des romans d'Arthur Conan Doyle. Asmodé racheta plus tard la société SPSR publiant trois nouvelles soirées enquêtes écrites par Guillaume Montiage. On peut trouver les scénarios des premières soirées enquêtes et des soirées enquêtes écrites par des fans sur internet. Mais si vous avez bien lu et que vous ne connaissez absolument pas ce monde merveilleux, vous devez vous demander... Mais qu'est ce donc que le jeu de rôle grandeur nature ?

 

Logo du site soirées enquêtes

 

L'origine du jeu : Le jeu de rôle

Les jeux de rôles sont un style de jeu plus ou moins inspiré des murders party de l'aristocratie (ou les murders party sont le début des jeu de rôles... Vous avez quatre heures). Ce style de jeu consiste à incarner un personnage, créé ou non par lea joueureuse, et le jouer dans une histoire choisie pré-écrite ou inventé par les joueureuses et lea maitre·sse du jeu qui gère le monde telle une divinité de ce monde, ce dernier est donc lea narrateurice de l'histoire. Pour plus d'informations, je vous conseille de voir l'introduction à la série "Aventures" du bazar du grenier, une série qui retrace donc des parties de jeu de rôle et qui explique très bien le concept (en plus d'être une introduction à une série plutôt fun). Ces jeux de rôle ont rapidement évolué en des jeux grandeur nature où, au lieu de jouer autour d'une table, les joueureuses jouent réellement leur personnage avec costumes et actions. Et on peut donc maintenant revenir sur les soirées enquêtes...

Comment se présente le jeu ?

Les soirées enquêtes se présentent sous forme de livret, permettant à l'organisateurice de préparer la soirée composée souvent de 8 à 9 personnes (oui il faut des ami·e·s pour jouer à ce jeu comme pour le loup garou... Donc, raison de plus de s'en faire plein.) Les participant·e·s joueront des rôles divers lors d'une enquête (souvent de meurtre) durant laquelle les joueureuses doivent trouver en priorité lea responsable de ce crime... (Sauf évidement lea criminel·le).

Le livret du jeu comprend la description de chacun des personnages que l'organisateurice doit distribuer aux joueureuses : description mentale du personnage, son rôle dans la partie (protéger un secret, gagner un vote, découvrir un crime...) et toutes les informations sur l'histoire et les autre personnages qu'iel a glané·e avant cette soirée, ainsi que deux trois conseils sur comment jouer et quelques règles spécifiques à l'histoire. Dans la majorité des soirées enquêtes, pour avoir des informations auprès de lea maitre·sse du jeu, les joueureuses ont besoin de points d'actions qui simule une actions ou une recherche d'information.

Pour lea maitre·sse du jeu, le livret fournit les indices qu'iel doit donner aux joueureuses pour les recherches, des conseils pour jouer et gérer la soirée et bien sûr l'intégralité de l'histoire (qui a tué qui, qui a mangé la dernière part de pizza, qu'est-ce que le Schlagzeugckrif, pourquoi ce vote a lieu, etc...). Enfin dans les dernières soirée enquêtes, on trouve aussi des petits objets pour la soirée...

Pendant 4 heures environ, dans une grande salle, les joueureuses vont parler, se disputer, jouer leur rôle, s'amuser et dilapider la nourriture de l'organisateurice. Pendant ces 4 heures, iels iront voir lea maitre·sse du jeu dans une salle à part pour avoir d'autres informations, et au bout du temps réglementaire, tout le monde donne ces hypothèses et on applique les votes, le jugement ou tout autre finalité de l'histoire choisis. A la fin, on félicite les gagnant·e·s et on raconte à tout le monde les tenants et aboutissant de cette histoire. Mais pourquoi pas vous présenter les soirées enquêtes de SPSR ?

Les soirées enquêtes publiées par SPSR

- Série noire à l'encre rouge : Cette première soirée enquête est sur le thème de l'écriture. Des connaissances d'un écrivain vivant seul sur une petite îles bretonne sont invitées chez lui mais il est retrouvé mort peu après leur arrivée... (Comme par hasard)

- Cinq cadavres à la une : Cette soirée nous raconte l'enquête de nos joueureuses pour savoir qui a assassiné cinq journalistes télévisé de la chaine la UNE. (ça fait beaucoup de meurtres pour une soirée !)

- Dieu est mort : Cette soirée est, elle, basée sur un jeu de rôle (j'ai bien fait de vous l'expliquer !) basé sur la mythologie chrétienne : In Nomine Satanis - Magna Veritas. Nous suivons donc l'histoire de quatre archanges et 5 « princes démons » qui vont devoir élucider le mystère de la mort de Dieu (Immortalité ? connais pas) et bien sûr trouver lea coupable.

- OVNI soit qui mal y pense : Celle là est basée sur un univers type X-Files, science-fiction et conspirations à la pelle. Celle-là s'intéresse à la mort d'un archéologue qui semblait avoir des preuves de l'existence de E.T. (bon peut être pas celui du film de Spielberg...)

- L'ivresse des profondeurs : Ce jeu est basé sur un jeu de rôle, l'appel de Cthulhu, inspiré des écrits du célèbre H. P. Lovecraft. En Noël 1925, un cryptozoologue (un zoologue d'animal qui n'existe pas... Métier bizarre oui) se fait assassiné dans un sous marin alors qu'il avait invité des ami·e·s (et un·e meurtrier·e) à explorer le Loch Ness.

- Les Salauds se cachent pour mourir : Celui-là est inspiré du style du réalisateur Tarantino, où des cambrioleureuses sont caché·e·s alors qu'iels sont recherché·e·s après un braquage qui a mal tournée visiblement à cause d'un·e traitre (vous avez vu dans celle-là il y a pas de mort !)

- Les vertiges du Ka : Ce fut la dernière soirée enquête de SPSR qui ne fut jamais commercialisée mais que l'on retrouve sur internet, et qui est basé sur le jeu de rôle Nephilim. Dans cette soirée Nephilim (perso principale du jeu de rôle) est assassinée lors d'un rituel et les joueureuses doivent chercher à élucider ce mystère...

 

Conclusion

Les soirées enquêtes sont un style de jeu particulier mais très intéressant. Ce jeu mélange soirée entre potes, jeu de rôle, théâtre, et enquête policières offrant un moment mémorables entre ami·e·s. Malheureusement, je trouve que ce style de jeu n'est pas assez connu ! Alors si vous avez beaucoup d'ami·e·s et que vous voulez organiser une petite fête, pensez donc à ces soirées. Et vous n'avez pas d'excuses, elles sont trouvables facilement sur internet de façon gratuite ! Allez au revoir cher·e·s camarades et promis la prochaine fois, on parle vraiment d'un jeu (Mais pas encore dans un petit village fantastique, je veux pas à nouveau risquer de finir dans un estomac ! Préfère encore être enfermée dans un château.)

Mais du coup c'est ça un Schlagzeugckrif ?

 

Dessin : Fait par mon ami Néo (Delphins). Un grand merci à lui !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article