Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit blog, pour une petite créatrice

Le tour du jeu en 80/8 articles - Les 3 Mousquetaires "Les ferrets de la Reine"

Numéro de Septembre : Un pour tous et tous contre un

 

Bonjour chèr.e lecteurice et bienvenue dans ce remake de ma chronique mensuelle basé sur le jeu de sociétés « Le tour du jeu en 80/8 articles » ! Comparé à la dernière fois ces derniers devrait arrivés avec pas trop de retard mais surtout ne devrais pas avoir des contraintes autre que celle que je m’impose et arrivé à son terme de 10 articles et qui essaiera de vous montrer un maximum de style de jeu différent !

Et pour fêter la fin de ce premier mois de rentrée nous allons commencer par un jeu de plateau asymétrique entre deux équipes composés de 1 joueureuse dans un cas et de 1 à 4 joueureuse dans l’autre. Mais bon même si ça pourrait rappeler un.e instituteurice face à ces élèves, le côté rentrée de ce jeu est bien plus sur son thème, alors c’est partit pour plonger dans un classique de la littérature française, « Les 3 mousquetaires » d’Alexandre Dumas.

« Les 3 mousquetaires : Les ferrets de la reine » : Qu’est-ce à dire que ceci ?

« Les 3 mousquetaires : Les ferrets de la reine » est un jeu de société sortit le 26 octobre 2009 édité par Sirius qui a également édité Maya, créé par Pascal Bernard qui à notamment participé  la création de « Risk édition Napoléon » et illustré par Julien Marty et Christophe Madura. Inspiré du célèbre livre d’Alexandre Dumas, ce dernier va même se permettre de rajouter des informations sur le livre et ses inspiration à la fin de ses règles offrant une sympathique porte d’entrée vers ce dernier (que je devrais lire un jour du coup…)

Mais partons un peu plus dans le jeu en lui-même. Comme dit précédemment, il est un jeu asymétrique se jouant de 2 à 5 joueureuses. 1 des joueureuse va jouer le cardinal et l’intégralité de ses sbires et cherchera à récupérer le ferret de la reine, les autres vont devoir se partagée le rôle des 3 mousquetaires (qui ne sont que 4) et traverser le Louvre pour rendre les ferrets à la reine avant qu’elle ne rejoigne le roi.

(C’est jolie mais ça reste un drôle de bijou…)

Les règles du jeu

Et c’est là que ceux qui ne connaissent ni le jeu ni le livre doivent être à moitié prévue, penchons-nous un peu plus sur les règles en commençant par l’objectif des 3 mousquetaires (qui ne sont pas 5 mais 4). Donc chacun des 1 à 4 joueureuses va donc choisir son ou ses mousquetaires en fonction du nombre de joueureuses. Chacun d’entre eux a une capacité spécial expliquer sur sa carte, en début de jeu un objet bonus choisis au hasard ainsi que 1 ferrets qui sera secrètement partager entre les mousquetaires. Ces tuiles ferrets sont au nombre de 4 avec 3 faux ferrets et 1 vrai ferrets qui est celui qu’il faudra ramener à la reine (les faux n’ayant pas d’intérêt pour elle).

(Plus qu’à rajouter Albert !)

Les mousquetaires une fois bien équipés commence au porte du Louvre. A son tour, un mousquetaire peu avancé de deux pièces, jouer un de ces objets, récupéré un objet d’une caisse, donner et échanger un de leur objet et échanger leur ferret avec un mousquetaires de la même salle.

Mais les plus perspicace d’entre vous remarque que je parle beaucoup d’objet depuis tout à l’heure… Mais qu’est-ce que c’est que ceci ? Ces derniers sont des bonus qu’on les mousquetaires face au gardes cardinaux. En plus de ceux offert en début de jeu, ils peuvent en récupérer sur des caisses représentait par des logos de mousquetaires sur le plateau contenant trois tuile objets chacune. Ces objets sont donc :

(Il y a même une caisse à une entré du Louvre, comme c’est gentil !)

  • La potion qui redonne un point de vie perdue en combat

(Oui on dirait plus un baril d’essence…)

  • Le passage secret permettant de passer par un passage secret (représenté par une grosse flèche verte)

(Hum il y en a beaucoup des passages secrets au Louvre… ALORS POURQUOI J’EN TROUVE PAS !)

  • Les bottes permettant de se déplacer de 3 pièces au lieu de 2

(Toujours avoir des bonnes bottes pour avancés plus !)

  • La porte des mousquetaires qui permet de fermer une porte d’une salle du Louvre (à condition de ne pas enfermer un pion dans une salle et les porte amenant à la reine ne compte pas.)

(La herse du cardinal fonctionne de la même façon)

  • La botte secrète qui permet d’éliminer un sbire simple (ou Rochefort si il est seul dans la pièce) sans combat.

(Attention ! La botte secrète n’est pas une botte.)

  • La cape qui permet d’esquiver un combat.

(Nous avons trouvé un descendant d’Ignotus Peverell)

  • Le coffre piégé un des deux malus trouvable dans les coffres qui fait perdre un point de vie  

(Et oui les coffres c’est pas toujours gentil)

  • Et le poison second malus qui réduit de 1 le maximum de pièces que le mousquetaires pourra traversés au prochain tour.

(Mais vraiment pas !)

La dernière chose que peut faire les mousquetaires est, mais qu’une seule et unique fois dans la partie, jouer la carte « Un pour tous, tous pour un ! » qui permet à tous les mousquetaires encore debout de soit se soigner de 1 point de vie ou soit d’avancer d’une pièce.

(Tous ensemble mousquetaire !)

Mais bon passons maintenant au second côté du jeu, celui du cardinal. Lea joueureuse du cardinal devra ellui récupéré le ferret de la reine en trouvant le bon mousquetaire et en lui faisant perdre tous ses point de vie en gardant un.e sbire toujours en vie dans la même salle. Son autre façon de gagner serait d’empêcher le bon mousquetaire d’arriver jusqu’à la reine avant qu’elle n’atteigne le roi. Pour réaliser cette objectifs le cardinal aura 3 types de sbires et un deck de cartes avec leur effet expliqué dessus dont une carte offerte de base, « L’appel du Cardinal » qui lui offre une nouvelle phase de jeu où il peu déplacer l’intégralité de ces sbires présent et de jouer une carte qui n’est pas une cartes « Renforts ».

(Et nous avons répondue à l’appel)

Les sbires sont globalement des gardes du cardinal sans pouvoir et moins fort que les mousquetaires. En début de partie, lea joueureuse va en poser un sur chaque case cardinal qui sont les points d’entrée pour les sbires. Chaque sbires éliminées partent ensuite dans la réserve qui ne se tarit donc jamais.

(En espérant qu’il touche plus que des stormtroopers.)

En sbires qui ressemble à un mousquetaire nous avons Rochefort. Chef des gardes du cardinal, il a, en plus d’une meilleur capacité au combat, celle de tirées en début de combat sur un mousquetaire. Pour cela il doit lancer un dès et sur un 5 ou 6 il touche faisant enlever un point de vie au mousquetaire visé. Il fonctionne sinon comme un garde du cardinal lambda.

(Ne pas lui parler du fromage, conseil d’amie.)

La dernière sbire est Milady. Comparé aux autres personnages elle ne peut combattre et se faire combattre par un Mousquetaire. Par contre lorsqu’elle se retrouve dans la même pièce que ces derniers, elle peut tenter de les charmés en lançant un dés. Si elle fait un 4, 5, 6 le mousquetaire est charmé et elle peut ainsi voir son ferret lui indiquant si ce dernier possède un faux ou le vrai.

(Oui la dague c’est juste pour faire jolie…)

Les actions de lea joueureuse du cardinal diffère également de celle des mousquetaires. En effet ce.tte dernier.e.s aura à chaque tour un nombre précis d’action à réaliser des fois séparée en plusieurs phase. Ces actions peuvent être de jouer une de ses cartes en mains, avancé un de ses sbires d’une case ou rajouté un.e sbire sur une case cardinal ou se trouve aucun mousquetaire seul (car sinon il bloque le passage).

Et avant de parler des tours de jeu parlons un peu des combats. Lorsqu’au moins 1 mousquetaires et 1 sbires se trouve dans la même salle un combat s’engage. Lors d’un combat chaque joueureuse va lancé son nombre de dès pour chacun de ses pions qui sont, à moins de compétences ou cartes spéciales, représenter par un petit dessin en haut de la carte du personnage. A côté de cela se trouve les nombres qui une fois obtenues sur le dès considère l’attaque comme réussis. Si une attaque de mousquetaire réussis, ce dernier élimine un sbire (Rochefort étant le dernier à pouvoir être éliminé) qui rejoint la réserve. Si une attaque de sbire réussis, le mousquetaire s’enlève un point de vie. Si ce dernier tombe à 0, le mousquetaire tombe dans les pommes et devra passer son tour avant de revenir à la partie avec 1 seul et unique point de vie.

(Exemple, Rochefort peu lancer deux dès et touche sur 5 ou +)

Maintenant que nous savons qu’est-ce que peut faire chacun.e des joueureuse et comment se résout les combats, il est temps d’enfin parler de comment se résout un tour de jeu. En chaque début de tour, les jouereuses vont piocher une carte tour de jeu. Cette dernière indique, de haut en bas, le tour du jeu, le nombre d’action possible du cardinal (les nombres blanc sur fond rouge) ainsi que si ce dernier peut piocher une carte (symbolisée par une icône carte du cardinal). A la fin de la carte est indiqué de combien de case la reine va avancer (cette règle peut être remplacer par le fait de piocher dans des petits pions reine pour connaitre son avancement).

(Et quand c’est vide c’est que c’est le tour de personne.)

A cette reine ! Parlons-en de cette reine ! Anne d’Autriche, dans ce jeu, jouera le rôle du timer. Séparée de 12 à 15 case du roi (en fonction du camp que les joueureuses veulent favoriser), cette dernière va avancer de 0 à 2 cases à chaque fin de tour. Si un mousquetaire lui donne le vrai ferret ou si elle arrive à la salle du roi, le jeu ce termine. Si un mousquetaire arrive avec un faux ferret, ce dernier sortira du jeu pour le reste de la partie mais fera reculer la reine de deux case.

(Le temps que l’on traverse le Louvre en se battant pour son honneur, elle ne fait que traverser un couloir… Elle prend son temps la reine…)

Conclusion

Et c’est ainsi que ce termine les règles passionnante bien qu’un peu complexe des 3 mousquetaires ! Ce jeu est un jeu vraiment sympathique mêlant stratégie et chance avec un très beau matériel (bien que les épées des figurine soit plutôt fragile, mon Aramis peut en témoigner) et qui nous plonge dans un acte final des aventures des 3 + 1 mousquetaires ! Un jeu appréciable même avec des jeunes joueureuses (Anecdote perso, je le ramené annuellement en fin d’année en primaire (à partir de ma CE2 il me semble) et il se faisait jouer presque H24 à session pleine.) et qui vous assura un bon moment entre ami.e.s ou juste entre camarades !

Par contre je retrouve toujours pas cette clé… Il est interdit de bloquer un personnage dans une salle avec une porte ou une grille ! Et j’ai pas encore signé pour un escape game !

(Bon au moins c’est une belle pièce…)

 

PS : Je profite de la sortie de cette article un 30 septembre pour faire un peu de pub à mon meilleur ami dont c’est l’anniversaire. Ce dernier à une chaine youtube et un compte instagram sur laquelle il poste ses projets de test d’animation et ses dessins et il a du talent ! Donc je vous laisse jetez un coup d’œil ! Par contre je sais toujours pas comment sortir… J’espère que les tours de garde et de ménage sont réguliers par ici…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article